Covid-19 : le plan de soutien et d’investissement de la CPME pour les PME

François Asselin interpelle le gouvernement depuis plusieurs semaines pour déployer un plan de relance de l’économie avant l’été. En effet, les TPE-PME subissent à la fois une baisse drastique de leur carnet de commandes, des fermetures administratives pour certaines d’entre elles ou encore le coût des mesures sanitaires.

Face à cela, la CPME propose un plan avec près de 110 mesures très concrètes, qui vise en priorité à éviter les défaillances d’entreprises, accélérer le redémarrage économique en s’appuyant sur les territoires, prioriser les secteurs à fort taux de main d’œuvre et accompagner la reprise par des mesures sociales – le tout dans un cadre européen à adapter au contexte sanitaire.

A travers ces propositions, la CPME souhaite également faire de la transition écologique un outil de développement économique durable.

Parmi ces mesures, figurent notamment l’instauration d’un dispositif « Zéro charge » patronale pour tout recrutement d’un apprenti en 2020-2021 (document « Plan de relance de l’apprentissage ») et la relance immédiate des marchés publics (document « Pour activer la commande publique »).

Intitulé « Sauver le présent pour bâtir l’avenir » ce plan a été lancé ce matin dans les médias avec deux interviews accordées en exclusivité par François Asselin dans la matinale de France Inter et le quotidien Les Echos :

Avant-hier mardi, le président s’était exprimé dans le dernier numéro d’Expression directe sur France 2, pour annoncer les grands axes du plan de soutien et d’investissement de la CPME :