La rémunération des chefs d’entreprise en forte baisse

La CGPME le dit et le répète : les chefs d’entreprise en période de crise n’hésitent pas à diminuer leur propre rémunération pour préserver leur entreprise et éviter de licencier.

Aujourd’hui, à des siècles-lumière des dirigeants du CAC 40, les derniers chiffres disponibles font apparaître, selon l’INSEE, une forte baisse de la rémunération 
(-6,4%) des chefs d’entreprise de moins de 20 salariés, et ce quel que soit le secteur. Ainsi, en 2011, la rémunération mensuelle moyenne d’un dirigeant d’une entreprise de cette taille est repassée sous la barre des 4000 €, à 3990 €.

La rémunération diminue, la marge baisse. Dans un tel contexte, les débats sur les contreparties à la baisse éventuelle des charges apparaissent bien dérisoires à ceux qui se battent au quotidien pour maintenir leur activité et garnir leur carnet de commande, quitte à "se serrer la ceinture."

Mentions légales | Réalisation : internetdynamique.fr