Note de conjoncture CGPME

Conjoncture CGPME
Mars 2014
Depuis cinq ans, la croissance française stagne. Seuls des éléments temporaires ont soutenu le rebond qu’a connu notre économie au quatrième trimestre 2013. La croissance au début de l’année 2014 risque, donc, d’être timide.

Ainsi, dans son dernier rapport, la Commission européenne estime que la croissance française serait encore légèrement inférieure à sa valeur moyenne 2004-2008 : sept ans après le déclenchement de la crise en France, notre économie serait toujours convalescente. L’activité en France est, en effet, minée par un chômage élevé dans la plupart des économies européennes, une dette croissante et des marges faibles.

Le point positif est la reprise, certes lente, en Europe. Cette année, il faudra donc chercher des points de croissance à l’extérieur de nos frontières : la demande adressée à la France devrait s’accroître à la faveur de la reprise modérée en Europe et dans le monde. Pour cela il faut donner aux entreprises les moyens d’y répondre.

En savoir plus...
http://www.cgpme.fr/e-publications/voir/1557/mars-2014

Mentions légales | Réalisation : internetdynamique.fr