François Asselin à l’assemblée de la CGPME des Deux-Sèvres, un message positif !

"Il manque peu de choses pour que la croissance reparte"

C’est un constat très pragmatique, basé sur son expérience d’entrepreneur en France et à l’étranger qu’a livré François Asselin "Il manque peu de choses pour que l’activité redémarre en France. Le contexte global n’a jamais été aussi favorable : des taux historiquement bas, un baril de pétrole également bas, une parité euro/dollar très favorable aux échanges internationaux... les signaux macro-économiques sont là mais notre pays reste figé.

François Asselin est le président national de la CGPME depuis janvier 2015.

Je pense que le pacte de responsabilité était nécessaire pour regagner de la marge dans nos entreprises mais il faut maintenant se concentrer sur les obligations administratives qui freinent les embauches dans les PME-TPE qui représentent 97% des entreprises en France. Les lois et normes sont conçues pour des grandes entreprises, par des élus et conseillers qui ne connaissent rien au quotidien des entreprises à taille humaine !

Et François Asselin de conclure : "Il y a 3 axes importants sur lesquels il faudrait mettre l’accent car ils représentent exactement tout ce qui motive les jeunes et les entrepreneurs qui partent s’installer à l’étranger :

- Réhabiliter la valeur travail : il n’y a rien de mieux pour la fierté d’un homme que de lui donner un travail. Or, depuis quelques temps, on martèle davantage que le travail est une chose pénible, qui détruit l’homme plus qu’il ne lui permet de se construire.

- Accepter un peu moins de sécurité et alléger les prélèvements obligatoires pour retrouver un peu de liberté dans le travail et l’entrepreneuriat

- Encourager la prise de risques plutôt que la sanctionner

Roland Martinez est le nouveau président de la CGPME des Deux-Sèvres

Cette assemblée a également été l’occasion pour l’exécutif de la CGPME d’élire un nouveau président départemental : Roland Martinez, patron de l’entreprise Cooweb (enseigne InternetDynamique) qui prend ainsi la succession de Michel Mignard.

Source : Le Petit Economiste / Retrouvez l’article intégral sur :
http://www.lepetiteconomiste.com/Francois-Asselin-a-l-assemblee-de-5537

Mentions légales | Réalisation : internetdynamique.fr