Elections européennes : la CGPME lance le débat sur les réseaux sociaux

Les élections européennes auront lieu le 25 mai et permettront d’élire les 74 eurodéputés qui défendront les citoyens et les entreprises françaises au sein du Parlement européen.

Cette échéance électorale est primordiale pour les PME. Les députés européens sont les rouages essentiels d’un espace économique qui produit près de 80% de la législation applicable aux entreprises. Si les instances européennes sont parfois l’objet de critiques, on omet trop souvent de souligner leur rôle positif. Ainsi des avancées importantes ont été obtenues pendant la précédente législature : brevet unitaire européen, lancement de l’Union bancaire, accord sur la directive d’exécution "détachement des travailleurs", programme COSME pour la compétitivité des entreprises et les PME, programme HORIZON 2020 consacré à l’innovation et dont 8 milliards sont dédiés aux PME.

En tout état de cause, les prochaines élections européennes auront un impact sur les entreprises françaises. La CGPME a donc décidé, d’une part, d’informer les chefs d’entreprise, et d’autre part, de formuler des propositions à l’intention des futurs élus.

C’est pourquoi dès aujourd’hui, la Confédération se lance dans la campagne en proposant des débats entre les candidats et le monde de l’entreprise sur ses réseaux sociaux.

De plus, la CGPME présentera le 30 avril, 60 propositions destinées à faire exister les PME sur la scène européenne. Aller au-delà du Small Business Act pour l’Europe (SBAE) est essentiel pour les placer en situation de concurrence loyale et renforcer leur compétitivité.

#PME2014
Facebook : cgpmenationale
Twitter : @cgpmenationale et @CGPMEurope

Mentions légales | Réalisation : internetdynamique.fr